L’Échelle de Beaufort – La Marche du Vent, impression numérique, 124 x 72 cm., 2015.
Design: MULTIPLE

Marche5fix

La Marche du Vent, vidéo (2:25 min.), 2015.

bâton de marche du vent, branche d’arbre et virevent, 2015

La Marche du Vent, trajectoire performative, point de départ à l’embouchure du Canal de Lachine, Montréal, 11 juin 2015.

.

Les marcheurs du vent: Daniel Canty, Lucie Marchand, Mauricio Chavez, Catherine Béchard, Sylvaine Chassay, Patrick Beaulieu, John Fredy Rivas Gomez, Douglas Scholes, Eric Mattson, Daniel Olson et Swann Bertholin (derrière la caméra).

Fin de la marche à la Soufflerie (Wind Tunnel) du laboratoire d’aérodynamique du Département de génie du bâtiment et des génies civil et de l’environnement de l’Université Concordia de Montréal.

La Marche du Vent –
l’Échelle de Beaufort une marche empruntant les corridors de vents dominants de Montréal.

un projet de Patrick Beaulieu
avec la participation de Mauricio Chavez
et des marcheurs du vent Catherine Béchard, Swann Bertholin, Daniel Canty, Sylvaine Chassay, Lucie Marchand, Eric Mattson, Daniel Olson, John Fredy Rivas Gomez et Douglas Scholes.

Patrick Beaulieu effectua le 11 juin 2015 une marche empruntant les corridors de vents dominants de la ville de Montréal, dans le cadre de l’événement La Marche (est haute)commissarié par Eric Mattson.

Observant les traces perceptibles des courants aériens, un petit groupe de 11 marcheurs suivirent, 5 heures durant, les vents pénétrant l’île de Montréal, de l’embouchure du Canal de Lachine jusque dans les turbulences et tourbillons de la Soufflerie (Wind Tunnel) du laboratoire d’aérodynamique des bâtiments du Département de génie du bâtiment et des génies civil et de l’environnement de l’Université Concordia de Montréal.

design: MULTIPLE
photographe: Swann Bertholin
cameraman: John Fredy Rivas Gomez
monteur vidéo : Éric Robertson
monteur son : Eric Mattson

L’Échelle de Beaufort – La Marche du Vent a été réalisé avec la collaboration du Département de génie du bâtiment et des génies civil et de l’environnement de l’Université Concordia de Montréal et du Musée de Lachine.

La Marche (est haute)
Commissaire : Eric Mattson

La marche (est haute) présenta, entre avril et juin 2015, dix interventions numériques, sonores et artistiques en milieu urbain avec comme dénominateur commun des déplacements à la marche à vitesse lente ou à vitesse variable. Découle de ces expériences une documentation numérique pour diffusion sur le web (http://oral.qc.ca/concerts/2015-marche/index.html) et une production d’artefacts, de vidéos, de photographies qui ont été présentées, du 17 au 20 septembre 2015, lors de l’exposition/rencontre La Marche (est haute) à Eastern Bloc, Montréal, Canada.

Marche 01 : Raymond Gervais
Marche 02 : Douglas Scholes
Marche 03 : Rober Racine
Marche 04 : Marc-Alexandre Reinhardt
Marche 05 : Andra McCartney
Marche 06 : Patrick Beaulieu
Marche 07 : Nicolas Dion
Marche 08 : Éric Letourneau
Marche 09 : Daniel Canty
Marche 10 : Thomas Bégin

La Marche (est haute)
Commissaire : Eric Mattson.
Production : Eric Mattson, Productions MINUTE,
Réalisé grâce au Conseil des arts du Canada et le Conseil des arts du Québec.

Depuis une douzaine d’années, le travail de Patrick Beaulieu s’est forgé autour de la réalisation de trajectoires performatives à travers l’Amérique du Nord, L’Europe et l’Asie. Faisant appel à la collaboration d’auteurs, philosophes, architectes paysagistes, conteurs, historiens et ingénieurs, il s’abandonne avec eux à des forces qui les dépassent. L’Échelle de Beaufort – La Marche du Vent s’inscrit dans la continuité du projet Ventury : une odyssée transfrontières à la poursuite des vents d’Amérique réalisé en 2010 à travers les États-Unis avec l’architecte paysagiste Alexis Pernet et les auteurs Daniel Canty et Dauphin Vincent.

Mauricio Chavez, PhD, est ingénieur au Département de génie du bâtiment et des génies civil et de l’environnement de l’Université Concordia de Montréal. Il est spécialiste en simulation numérique appliquée à la mécanique des fluides et la modélisation de l’écoulement de l’air et de la ventilation.

Patrick Beaulieu remercie pour leur soutien dans ce projet Eric Mattson, Mauricio Chavez, les marcheurs du vent, le professeur Theodore Stathopoulos, PhD, du Département de génie du bâtiment et des génies civil et de l’environnement de l’Université Concordia de Montréal ainsi que le Musée de Lachine.